Ferloo.com – L’Ambassade de France, en partenariat avec le Ministère sénégalais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Ministère sénégalais de l’Education nationale et l’Académie Nationale des Sciences et Technologies du Sénégal, organise pendant la seconde quinzaine de novembre la deuxième édition de la Fête de la Science et de l’Innovation au Sénégal. A quelques jours de la COP 21, cette manifestation célébrée à Dakar et en province aura pour thème dominant le réchauffement climatique. Le rôle des sciences dans la découverte, dans l’étude de ce phénomène et dans la recherche de solutions sera mis en avant. D’accès libre et gratuit, la Fête de la Science et de l’Innovation s’adresse à tous les publics.

Pourquoi ?

L’enseignement des sciences, des technologies, des sciences de l’ingénieur et des mathématiques (STEM) connait une crise mondiale caractérisée par un certain manque d’intérêt des jeunes générations pour des filières que l’on sait pourtant génératrices d’emplois et de croissance économique.

Lors du lancement de l’Alliance mondiale pour les STEM en septembre 2014, Madame Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, rappelait justement que « Chaque pays est aujourd’hui à la recherche de nouvelles sources de dynamisme, de nouveaux leviers pour le développement durable – c’est justement le rôle essentiel que les STEM peuvent jouer ».

Au Sénégal, 21% seulement des candidats au baccalauréat provenaient des séries « S » en 2014. Pour inverser la tendance, les autorités éducatives sénégalaisesse donnent comme objectif d’accueillir 80% des effectifs du secondaire dans des filières non littéraires à l’horizon 2025. L’effort de réorientation des publics scolaires passe par une sensibilisation et une mobilisation de tous les acteurs éducatifs, y compris les familles et la communauté en général.

Créée en France il y plus de vingt ans, la « Fête de la science » a pour but de rapprocher les communautés scientifiques du grand public dans une approche concrète, conviviale et ludique.

Pour qui ?

La diversité des manifestations programmées(projections, ateliers, animations, parcours découverte, expériences, expositions, conférences,tables rondes, visites de laboratoire) vise à attirer tous les publics. Scolaires de tous âges, notamment adolescents, familles, étudiants, professeurs, responsables éducatifs et enfin tous les curieux de sciences et d’innovation sont conviés.

Dans quel objectif ?

  • Stimuler, chez les jeunes, l’intérêt pour la science, la curiosité à l’égard des carrières scientifiques, susciter des vocations.
  • découvrir le travail des scientifiques et les métiers issus de la recherche.
  • sensibiliser le grand public à la culture scientifique.
  • permettre à chacun de mieux s’approprier les enjeux des évolutions scientifiques et ainsi favoriser une participation active au débat public.
  • favoriser le partage de savoirs et les échanges entre les chercheurs et les citoyens.
  • valoriser le travail de la communauté scientifique.
  • faciliter l’accès à une information scientifique de qualité.

Au programme

Des activités sont prévues tout au long de la deuxième quinzaine du mois de novembre 2015 et sur l’ensemble du territoire sénégalais avec par exemple des expositions à Ziguinchor (« L’Echo des profondeurs »)et à Saint Louis (« Quelles énergies pour vivre ou survivre au Sud comme au Nord »), ainsi qu’une visite de laboratoire à Mbour et de jardin botanique à Fandene.

Les 19, 20 et 21 novembre constitueront cependant le temps fort de la Fête, avec l’installation place du Souvenir à Dakar, d’un village des sciences. Au programme :

la projection de films documentaires « La glace et le ciel » de Luc Jacquet (clôture du Festival de Cannes 2015) et « Comment j’ai détesté les maths » de Olivier Peyon (César 2014 du meilleur documentaire) ;
un cycle de conférences et de rencontres, avec des chercheurs de l’ISRA, de l’IRD, du CIRAD, etc., et des tables-rondes ;
L’exposition « Climat ; l’expo à 360° » récemment inaugurée à la Cité des Sciences à Paris ;
Des ateliers ludiques : impression 3D, réalisation de dessins animés, démonstrations de réalité augmentée, de robots et de drones, expériences de physique amusante, manipulations de microscopes et de télescopes.
Des rencontres avec des conseillers en orientation scolaireino pour découvrir les métiers des sciences.
Pour découvrir l’agenda complet : www.fetedelasciencesenegal.com.

Qui organise ?

L’évènement est organisé et coordonné au plan national par un comité constitué de représentants du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du ministère de l’Education nationale, de l’Académies Nationale des Sciences et Technologies du Sénégal et de l’Ambassade de France.

Vingt-cinq organismes, institutions publiques, entreprises privées, associations et ONG participent à l’animation du village des sports.

%d blogueurs aiment cette page :